24 janvier 2020

4L Trophy : en route vers le désert marocain avec Elena !

Elena, Ingénieure d’Affaires pour agap2 Strasbourg en France, s’est lancée le défi de réaliser le rallye 4L Trophy 2020 qui débutera le 20 février prochain, un rallye solidaire de 6000km à travers la France, l’Espagne et le Sahara marocain, soutenue par agap2. Avec sa coéquipière Juliette, elles forment un binôme 100% féminin qui n’a pas peur de relever ce challenge de taille.

Elena nous partage ici les débuts de cette belle expérience :

Peux-tu nous expliquer ce qu’est le 4L Trophy ?

Le 4L Trophy est le plus grand Raid humanitaire d’Europe, ouvert uniquement aux jeunes âgés de 18 à 28 ans. Il se déroulera du 20 février au 01 mars 2020, soit une dizaine de jours, sur un parcours de 6000 km à travers une grande partie de la France, de l’Espagne et du Sahara Marocain. Le tout à bord de la mythique et sympathique 4L ! Le défi réside dans la capacité à franchir les dunes et les montagnes de l’Atlas en parcourant le moins de kilomètres possibles. Le 4L Trophy n’est pas une course de vitesse mais une course d’orientation.
L’objectif principal de ce voyage est d’atteindre Marrakech pour remettre des fournitures scolaires et sportives aux enfants les plus démunis du Maroc. Une fois sur place, celles-ci seront redistribuées par l’association « Enfants du Désert ».

Qu’est ce qui t’a donné envie de te lancer dans l’aventure ?

Le 4L Trophy représente pour moi un rêve que je souhaitais réaliser depuis de nombreuses années. En effet, je voyais des équipages de mon école y participer, cela avait suscité ma curiosité mais je n’avais jamais osé me lancer, jusqu’au printemps dernier où, mon amie Juliette et moi, nous nous sommes enfin décidées à sauter le pas.
C’est un vrai défi personnel que je me lance aujourd’hui, motivée par l’esprit d’aventure, la solidarité et l’entraide. Je souhaite tester mes limites et vivre des moments uniques avec les équipes du rallye ainsi que les populations locales, ce sont des souvenirs que l’on gardera toute une vie.
Participer au 4L Trophy c’est aussi prendre part à un projet humanitaire, je suis motivée par la possibilité de pouvoir venir en aide aux enfants et de me sentir utile. Pour moi, l’école ne devrait pas être une option mais un droit fondamental et universel, comme le dit si bien l’association Enfants du Désert : « apprendre à lire, écrire, compter : un droit qui devrait être accessible à tous ! »

Comment se prépare-t-on à un tel rallye ?

Je pratique actuellement deux sports en compétition : le triathlon et l’équitation. Je m’entraîne déjà beaucoup, je pense donc être capable d’appréhender ce rallye.
Je suis aussi habituée au stress avant chaque départ. C’est un stress qui reste gérable et c’est ce qui fait aussi monter l’adrénaline ! Je pense que cela sera pareil pour le rallye. L’envie de franchir la ligne d’arrivée m’aidera à surmonter la boule au ventre et le stress du départ.
Concernant la préparation technique, ma coéquipière et moi sommes parties de zéro sur notre 4L, de son petit nom Ginette, qui ne roulait plus depuis plus d’un an. Nous avons ainsi appris la mécanique, les modifications techniques pour le raid et la carrosserie, sans difficultés particulières. Nous sommes un binôme féminin certes, mais débrouillardes et bricoleuses dans la vie de tous les jours et c’est bien ce que nous comptons prouver sur ce rallye !

Quelles sont les étapes de la préparation ?

L’inscription au 4L Trophy est une véritable gestion de projet : on commence par se fixer un but précis et on envisage les divers moyens pour y parvenir, c’est un vrai test d’endurance et de détermination avant même de prendre le départ !
Le premier choix à faire est de trouver son coéquipier, un coéquipier fiable qui sera le meilleur allié en amont comme dans l’action, ainsi que le nom de l’équipe. Et tout naturellement la gestion administrative commence, ce qui peut comporter la création d’une association pour légitimer le projet et l’ouverture d’un compte bancaire avant d’approcher les potentiels sponsors. Il faut aussi bien définir le budget expliqué dans un dossier de sponsoring comprenant également la présentation du concept du 4L Trophy, de l’association, la médiatisation de l’évènement, comment et pourquoi être sponsor….
La recherche de sponsors relève alors d’une véritable stratégie commerciale à mettre en place : de la prise de rendez-vous à la négociation. Toute aide est bonne à prendre, il est important d’impliquer ses proches pour qu’ils en parlent autour d’eux : le bouche à oreille est très important !

Comment finances-tu ton projet ?

L’aide peut être financière ou matérielle : pour la rénovation de la voiture en elle-même par exemple ou pour des fournitures sportives et scolaires pour les enfants. Je finance une majeure partie de mon projet en vendant des encarts publicitaires sur Ginette à des entreprises, qui deviennent alors nos sponsors. Nous avons également mis en place une cagnotte Leetchi, disponible sur notre page Facebook, où les personnes peuvent nous aider financièrement du montant qu’ils souhaitent. Pour finir, nous avons acheté des stylos 4L Trophy que nous revendons auprès de nos proches ou bien dans nos villages.
Bien évidemment une recherche d’un budget de plus de 10 000€ n’est pas des plus facile et nous devons donc aussi y participer chacune de notre côté en puisant dans nos économies.

Si vous souhaitez aider Elena et Juliette à financer leur projet, rendez-vous sur la page Facebook M4d moi’z’aiLes : 1€ = 1km parcouru !

Qu’attends-tu d’une expérience comme celle-ci ?

C’est avant tout pour moi un défi personnel. Il est vrai qu’il y a plus d’hommes que de femmes participant au 4L Trophy et j’ai parfois eu droit à des moqueries lorsque je recherchais des sponsors. J’aimerais prouver qu’une fille peut s’en sortir dans le désert avec une 4L et toute la mécanique qui va avec. En effet, je ne pense pas avoir surpris mon entourage lorsque je leur ai annoncé ma volonté de participer à ce raid, cela ne me fait pas peur. L’aventure, la route, les bivouacs, les rassemblements entre étudiants de tous horizons sont des choses qui feront de ce raid, j’en suis sûre, une expérience unique où les conditions, même difficiles, importent peu. C’est aussi pour moi l’occasion d’apprendre à gérer un projet complexe qui nécessite beaucoup de ressources et d’investissement personnel.
Enfin, j’espère découvrir de magnifiques paysages, apprendre à gérer les pannes mécaniques et surtout apprendre sur moi-même, sur le partage. J’attends de pouvoir découvrir de nouvelles choses chaque jour, savourer un sentiment de liberté, de bonheur et avoir une nouvelle vision de la vie.

Pourquoi avoir demandé à AGAP2 de t’aider sur ce projet ?

J’ai retrouvé des articles et témoignages sur des projets sportifs, des défis et des évènements dans la fameuse agaptualité, le journal interne de l’entreprise. agap2 accompagne régulièrement ses salariés sur des projets qui leur tiennent à cœur. Je suis Ingénieure d’Affaires au sein de l’agence agap2 Strasbourg depuis 3 ans maintenant, je me suis dit que c’était la principale entreprise qui pouvait me faire confiance et me soutenir dans cette aventure en tant qu’entreprise humaine, solidaire et proche du monde étudiant.